mardi 27 avril 2010

Crayon Fields - Interview - Rêveurs Pop


English version here.



Quand on parle de scène rock australienne, on pense d’abord aux noms connus de tous, et d’un point de vue plus « indé », les noms se font plus rares tant nous sommes constamment abreuvés de groupes américains ou anglais…
Si l’on fouine un peu, on y trouve une scène jeune, underground, ultra intéressante et pourtant assez méconnue chez nous. On pense d’abord aux fers de lance du garage australien Eddy Current Suppression Ring, mais aussi aux sorties du label de Melbourne, Chapter Music, et plus précisément Crayon Fields.
Cela fait déjà quelques mois que nous les avons découverts, un peu par hasard (cf. WOL 3), via leur dernier album All The Pleasures Of The World.
Une rencontre musicale comme on les aime, qui nous a immédiatement envoutée à coup de pop lumineuse et de mélodies totalement irrésistibles…
Ils (et plus particulièrement leur chanteur Geoff O'Connor) ont très simplement accepté de répondre à quelques unes de nos questions en attendant de venir faire un tour en France nous jouer leur si belles chansons... (Messieurs les tourneurs qu’attendez-vous ?)






x Comment définirais-tu votre musique ? Et par quel genre musical ?
De la pop rêveuse et mélodramatique.
Et pas vraiment en terme de « genre musical ». Ce n'est pas faute d’avoir essayé c'est juste que les années passant je trouve difficile de délimiter et de définir les genres musicaux.


x En termes d’atmosphère ?
Quelque chose de riche et d’étrange.

x Votre musique est-elle le résultat d’un travail collectif ?
Totalement. J'écris les mélodies, les paroles et les chœurs, mais les morceaux deviennent toujours très différents une fois que nous avons tous les quatre bossés dessus.

x Votre univers nous évoque The Zombies. Dans la recherche de la chanson pop parfaite...
C'est vrai. Toutes mes chansons préférées sont des chansons pop, et plusieurs d'entre elles sont des morceaux de The Zombies. On a eu la chance de les voir jouer à Glasgow l'année dernière. Je suis un grand fan de l'album solo "One Year" de Colin Blunstone.

x Qu’est ce que vous écoutez et qu’est ce qui vous inspire ?
J’écoute presque exclusivement des morceaux pop basés sur la voix. Plus généralement tout ce qui est un peu «punchy ».
Ce qui m’inspire pour créer des morceaux? Probablement le fait que chanter était pour moi si terrifiant quand j'étais ado…J'étais trop peureux/froussard rien que pour chanter "joyeux anniversaire" ! Je suppose que c'est en grande partie à cause de ça que chanter m'est toujours apparu si excitant, et dangereux.
Et ce qui m'inspire récemment? Surement tous les clips vidéo incroyables de pop music qui continuent d'être créés.

x Donc le cinéma/vidéo t’intéresse aussi? As-tu des réalisateurs ou des films modèles ?
J'aime beaucoup le cinéma oui. C'était un de mes cours les plus importants à l'université et j'ai récemment commencé à travailler sur mes propres clips vidéo et courts métrages. J'adore ça !
Au sujet des réalisateurs, les premiers qui me viennent à l'esprit sont John Cassavetes, R.W.Fassbinder, Catherine Breillat, Wong Kar Wai, Woody Allen et Pedro Almodovar.
Comme ils ont tous eu un grand impact sur moi, je suppose que beaucoup de leurs films ont eu une grande influence sur ma musique.
J'ai lu un livre sur Almodovar, et son éthique du travail ainsi que son approche du cinéma m'ont beaucoup intéressé. Je pense qu'il est devenu une sorte de modèle pour moi, parmi bien d'autres (trop peut être d'ailleurs)…


x Et au niveau lecture, bouquins ?
La plupart des livres que je lis ont été écris entre les années 50 et les années 80. Je suis très lent à la lecture... Récemment j'ai bien aimé Raymond Carver, Eileen Myles, et Harvey Swados.
Et sinon, Françoise Sagan, Graham Green, Carson McCullers et JD Salinger sont les auteurs qui m'ont surement le plus marqué.
J'ai essayé de lire davantage de littérature contemporaine, mais les classiques restent les bouquins les moins chers et les plus faciles à trouver chez les bouquinistes. La littérature était aussi une matière majeure pour moi à la fac.

x Et la mode. Tu fais attention à ce que tu portes?
Oui. Mais je suis trop à la dèche pour m'habiller comme je le voudrais !

x Tu n’as pas de taf à côté ?
Je mixe un peu. J'ai eu beaucoup de petits boulots pour payer mon loyer. Je ne suis pas totalement porté sur le travail, mais j'ai de quoi économiser pour mon prochain synthé !

x Et tu aimes faire quoi à part jouer?
Je loue des DVD et je lis un peu. J'aime bien jouer aux échecs et taper mon nom dans google aussi.

x Tu aimes aller à des concerts? Et jouer sur scène?
J’adore les deux. C'est assez facile de voir un groupe différent chaque soir à Melbourne si t'as le temps. Dernièrement j'ai été un peu plus sélectif sur ce que j'allais voir, simplement parce que je ne veux pas me lasser de voir les même concerts trop souvent.
J'adore jouer sur scène surtout pour le côté show. On a commencé à décorer la scène et à avoir plus de contrôle sur ce que nous faisons et la manière dont nous le présentons.

x Vous revenez d’une tournée hors Australie, une ville préférée ?
Difficile à dire. J'ai adoré Hambourg quand j'y suis allé, même si je suis sure que si j'avais un aller-retour gratuit pour une ville je choisirais tout simplement New York



x Parlez-nous de Chapter Music et de la scène indépendante australienne qui n'est pas très connue en France, nous on aime beaucoup The Twerps !
On adore The Twerps !
Notre label Chapter Music nous soutient énormément depuis un moment maintenant, et on aime vraiment ce qu'ils sortent. A chaque fois que je reviens de l'étranger je me rends compte combien la scène indépendante australienne est diversifiée et stimulante. C'est peut être parce que nous sommes un peu isolés ici, et que nous devons donc nous amuser par nous même.

x Vous avez donc plein d’amis musiciens?
Beaucoup. La communauté musicale de Melbourne est très amicale et très liée. Tout le monde a été dans tel ou tel groupe, ou s'est fait dégagé de tel autre groupe…
Je pense à Dick Diver, The Twerps, Guy Blackman, Jessica Says, Pikelet, Kes Band, Minimum Chips…

x Vous vivez ensemble avec le groupe à Melbourne?
Haha. Je pense qu'on se prendrait la tête si on vivait ensemble, ou plutôt je prendrais la tête aux autres. Je vis dans le quartier nord de Melbourne, une banlieue verte. C'est aussi plutôt bon marché.

x Tu penses souvent à votre futur en tant que groupe?
Oui, parfois. Mais la plupart du temps je me concentre seulement sur les nouveaux morceaux. Tant qu'on sent qu'on s'améliore au niveau musical on continue à écrire des morceaux et à jouer... Et j’aimerai bien qu’on ait plus l’occasion de voyager avec le groupe…

- Roll K. & B -



“We are a pop band from Melbourne, Australia. We have released two albums (new album 'All The Pleasures Of The World', 2009 and 'Animal Bells', 2006) and three 7 inches ('Mirror Ball', 2008, 'Voice Of Paradise', 2009 and 'All The Pleasures Of The World, 2009). In early 2009 we toured the UK, Europe and New Zealand. Our new album 'All The Pleasures Of The World' (2009) has just been released on Australian label Chapter Music and Japanese label Rallye Records.”

http://www.myspace.com/thecrayonfields



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire